Akha

Les Akhas sont un groupe ethnique vivant dans les montagnes située dans des régions de la Thaïlande, du Laos, de la Birmanie ou encore de la province chinoise de Yunnan. Ce peuple est originaire de Chine mais suite à de nombreux exodes, ces quelques 400 000 individus sont désormais répartis dans différentes régions.
Le peuple Akha vit en autarcie, loin des zones peuplées. C’est pour cela que leur démographie reste stable car ils ne bénéficient pas des progrès de la médecine et de la science.
Il est possible de visiter leurs villages mais il faudra pour cela que vous respectiez leurs règles et coutumes.

Les villages Akha

Chaque village comporte une porte à l’entrée. Cette porte est décorée par des sculptures représentant des esprits gardiens. Ce portail sacré doit protéger le village contre les maladies et les mauvais esprits. Les visiteurs n’ont pas le droit de toucher le portail et s’ils le traversent, ils devront passer du temps dans une maison de village. C’est la règle.
Chaque villages va également comporter une balançoire qui servira pour la fête de la moisson.

Les maisons Akha sont constituées de bûches, de bambous et de chaume pour la toiture. On trouve deux types de maisons différentes : les maisons basses, construites sur le sol et les maisons sur pilotis.

La religion

Le Peuple Akha voue un culte aux animaux, aux objets et aux lieux qui, selon eux, possède tous une essence spirituelle. C’est de l’animisme. Tous les membres Akha pratiquent cette la religion (du même nom). Ils vont effectuer des rituels tous les jours. Mais le rituel le plus important de l’année est celui qui s’appelle le « festival de la balançoire ». Il est fêté à la fin du mois d’août exactement 120 jours après que les villageois aient planté leurs premières graines de riz. Ce rituel, dédié à la moisson, consiste à offrir de l’eau, du whisky à base de riz et des plats cuits aux dieux Akha.
Le festival est très important pour toutes les femmes. C’est le moment où elles vont pouvoir montrer leur costume fabriqué de leurs mains et sur lequel elles auront travaillée toute l’année. Les filles devenant adultes en profiteront pour faire savoir, via des accessoires et des ornements, quelles peuvent être mariées. Ce festival sera agrémenté de danse et de chansons traditionnelles.

 

De quoi vivent les Akhas ?

Les akhas sont principalement des agriculteurs et des fermiers. Ils font beaucoup de commerce d’épices, de légumes et de bétail. Chaque village va avoir au moins une boutique dans lesquels les voyageurs pourront échanger et acheter des aliments ou des objets traditionnels (notamment des costumes traditionnels).
Plus récemment, ce peuple s’est mis au business du tourisme. Les touristes peuvent participer à la vie Akha et voir les différentes coutumes et célébrations. Ils peuvent vivre une journée dans le village et prendre des photos.