Tout savoir sur le kimono japonais

Le kimono japonais est l’un des symboles de sa culture dont le Japon est fier à l’étranger. Bien qu’aujourd’hui il ne soient plus obligé de le porter quotidiennement, les japonais le porte lors d’événements important tels que les cérémonies de passage à l’âge adulte et les mariages. C’est toujours une tradition appréciée des Japonais.
Cependant, peu de gens connaissent l’histoire du kimono. Dans cet article, nous vous expliquerons l’origine et l’histoire du kimono et tout ce que vous devez savoir sur le  kimono japonais.

L’origine du kimono japonais

L’autre nom du kimono est gofuku (en japonais). Il est d’inspiration chinoise. C’était le vêtement porté par le peuple des Hans, un peuple chinois. Au 5ème siècle il y avait beaucoup d’ambassade japonaise en Chine ce qui à entrainé l’adoption par le Japon de quelques idées et traditions chinoises.
 Au 8ème siècle (période Yayoi), les vêtements chinois deviennent de plus en plus adoptés au Japon, notamment le Kosode.  Le Kosode est un kimono avec de petits revers.
Pendant la période Yayoi, c’étaient surtout les aristocrates qui le portait mais au fil du temps la majorité de la population à commencé à le mettre.
C’est pendant la période Heian que ce changement majeur dans l’histoire du kimono survint. Le Kosode, qui n’était jusqu’alors utilisé que comme sous-vêtement dans la classe dirigeante, commence à être utilisé comme sous-vêtement par tout le monde.
Au fil des siècle, le kosode devient de plus en plus épais et est de moins en moins comme un sous vêtement. Le nom de kimono apparaît alors. Il est synonyme du mot kosode.
Au 17ème et 18ème siècle, l’ensemble des japonais homme et femme et quelques soient leur origines, portent un kimono. Beaucoup en font une œuvre d’art, le dos du kimono permettant aux artistes d’avoir la place pour s’exprimer. Le Yakuta, une version allégé, moins cher du kimono et plus simple apparaît.
L’ouverture du Japon à l’occident à la fin du 129ème siècle signe le début du déclin de ce costume traditionnel. Aujourd’hui, il est toujours utilisé pour les cérémonies traditionnelles ou pour les grands événements. Le Yakuta est toujours très porté dans les festivals et autres fêtes.

Kimono femme

Les femmes s’habillent en kimono avec une 10ène d’accessoires : éventail, ceinture, masque, chaussettes, zori…

Le choix du kimono et de son ornement dépend du statut de la femme, de son âge et de l’événement.
Les femmes peuvent donc porter des kimonos très formels comme par exemple un Kurotomesode ou un Furisode mais aussi des kiomonos plus informels comme le Yukata.

Kimono homme

Les kimonos pour homme sont généralement sans accessoires. Seul les sandales, des chaussettes et éventuellement une ceinture peuvent être portés avec le kimono.

Les kimonos pour homme ont des couleurs moins flashy et sont généralement plus sobres. Contrairement au kimono pour femme, la version homme à des manches attachés et reliés au kimono sur une superficie plus vaste.

Que signifie le motif d’un kimono utilisant des animaux et des insectes ?

La signification des motifs des kimonos qui utilisent des animaux et des insectes peut être surprenante. Voici la signification de deux modèles typiques.
Le papillon : Puisqu’il pousse dans l’ordre « sphinx-> nymphe-> papillon », le papillon est devenu un motif qui symbolise le développement sain des femmes. En outre, il est également connu comme un motif qui symbolise l’harmonie dans un couple marié. Il symbolise une relation en symbiose.
Le Lapin : Les lapins ont été souvent considérés comme porte-bonheur au Japon. Le lapin apparaît dans la mythologie japonaise avec la rencontre entre le lapin blanc d’Inaba et Ôkuninushi, une divinité. Aussi, en raison de sa fertilité élevée, le lapin est un motif qui symbolise la prospérité de la progéniture.

Combien coûte un kimono ?

En, France, vous pourrez trouver des kimonos auprès d’enseignes spécialisées ou sur des plateformes de vente en ligne de type amazon.
Les kimonos pour homme sont généralement plus cher. Comptez au minimum 60 euros et jusqu’à 150 euros pour un kimono premium de très bonne qualité.
Les kimono pour femme sont un peu moins cher, entre 40 et 120 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *